Comment choisir ses gants de laboratoire ?

Au laboratoire préserver ses mains est essentiel. En effet les risques liés aux produits chimiques sont nombreux. Leur contact avec la peau peut être cause de brûlures, de dermatoses et même d'intoxication.


Au laboratoire préserver ses mains est essentiel. En effet les risques liés aux produits chimiques sont nombreux. Leur contact avec la peau peut être cause de brûlures, de dermatoses et même d’intoxication.


La protection la plus couramment utilisée : LE GANT.


Les gants appartiennent à la famille des EPI (Équipement de Protection Individuelle).


Leur fonction est simple : PROTÉGER.


CHOISIR SES GANTS EN FONCTION DE L'ACTIVITÉ


Avant tout chose, le laborantin doit au préalable énumérer les critères de chaque objet ou produit à manipuler afin d'adapter le type de gant à utiliser :





    • Quelles sont les propriétés de l'objet ou du produit ? Risque d'abrasion, de brûlure,..?

    • Le type d'exposition : Immersion continue des mains ? Protection contre d'éventuelles éclaboussures ? Exposition occasionnelle au produit ou à la matière?

    • Gants courts ou longs ?

    • Gants à usage unique ou gants réutilisables ? Définir le mode de nettoyage pour les gants réutilisables (décontamination).

    • Nécessité de porter des gants souples afin d'avoir une sensibilité tactile ?


    Une fois le type identifié, le laborantin devra vérifier si les gants ne comportent pas de trou avant de les utiliser (remplir d'air ou d'eau en cas de doute).


    LES DIFFÉRENTES MATIÈRES DE GANTS


    Le Latex (caoutchouc naturel)

    Propriétés : Excellente élasticité (souplesse) et bonne résistance à l’usure ainsi qu’aux solutions aqueuses ou dilués.


    Utilisation : Conseillé pour un usage impliquant une manipulation précise et une sensibilité tactile. Contre-indiqué pour les personnes allergiques au latex.


    Le Nitrile (caoutchouc synthétique)

    Propriétés : Bonne résistance mécanique (ne concerne que les gants réutilisables), bonne protection contre les produits chimiques (résistance aux huiles, graisses, alcools primaires, hydrocarbures aliphatiques, solutions aqueuses).


    Utilisation : Conseillé pour un usage impliquant une manipulation précise et une sensibilité tactile. Ne doit pas être préconisé dans des environnements froids (< - 40°C) pour des risques de rigidification (usage difficile).


    Le Néoprène (caoutchouc synthétique)

    Propriétés : Résiste bien aux acides / bases forts et solutions aqueuses.


    Utilisation : Conseillé pour un usage impliquant une manipulation précise et une sensibilité tactile.


    Le PVC appelé aussi Vinyl (polymère thermoplastique)

    Propriétés : Résistance correcte aux acides / bases et alcools dans le cas de gants réutilisables. Solutions aqueuses uniquement dans le cas de gants jetables.


    Utilisation : Doit se limiter à des situations à faible risque.


    Le Cuir (croûte)

    Propriétés : Résistant, thermorésistant, supporte l'humidité.


    Utilisation : Généralement employé pour la manipulation d'objets chauds.


    Le Coton

    Propriétés : Bonne résistance, confortable, faible extensibilité, résistant à la chaleur (< 50°C) sur de courtes durées et hygiénique (absorbe la transpiration).


    Utilisation : Conseillé pour la manipulation basique d'objet. Ne protège pas des produits chimiques et des liquides.


    AVEC OU SANS POUDRE ? 


    La poudre (à base d'amidon) rend les gants plus faciles à enfiler. Cela permet également d’absorber en partie la transpiration. Cependant certaines personnes présentent des allergies à cette poudre.


    À USAGE UNIQUE OU RÉUTILISABLES ?


    Les gants à usage unique

    Plus fin que les gants réutilisables, ils sont adaptés à des manipulations précises exposant à des risques d'éclaboussure de produits chimiques ou biologiques.


    Les gants réutilisables

    Épais, ils offrent une protection bien plus poussée que les gants à usage unique. Ils sont notamment employés en cas d'immersion des mains dans les produits chimiques ainsi que pour les risques de brûlure ou de coupure.


    LES NORMES


    Les gants de laboratoire sont déclinés en différentes tailles et couleurs et doivent respecter certaines normes bien précises confirmant leurs propriétés. 


    On différencie 2 grandes familles de gant : les gants médicaux (à usage unique) et les gants de protection (à usage unique ou réutilisable). Chaque type de gant répond à des normes spécifiques.


    Pour les gants médicaux à usage unique



    • La norme EN 455, qui relève de la directive européenne 93/42/CEE, est composée de  4 parties :



      EN 455-1 : Détection des trous


      (détermine les exigences spécifiques et désigne les méthodes de tests pour les gants médicaux non réutilisables en matière de détection des trous)


      EN 455-2 : Propriétés physiques


      (détermine les exigences et désigne les méthodes de tests pour contrôler les propriétés physiques des gants non réutilisables)


      EN 455-3 : Biocompabilité des gants


      (détermine les directives pour l’évaluation de la sécurité biologique des gants médicaux non réutilisables)


      EN 455-4 : Durée de conservation


      (définit les exigences relatives à la durée de conservation des gants médicaux non réutilisables et détermine également les exigences de marquage et d’informations obligatoires concernant les méthodes de tests)


      Pour les gants de protection à usage unique ou réutilisables

      Les normes suivantes relèvent de la directive européenne 89/686/CEE.




    • La norme EN 420 est la norme standard. Elle définit les critères de conception, de structure, d’innocuité, de confort, d’efficacité, de marquage et d’information s'appliquant à tous les gants de protection ainsi qu'aux manchettes.



    • La norme EN 374 définit la résistance chimique du gant. Elle indique 2 niveaux d'exigence chimique (protection chimique faible ou complète) symbolisés par 3 différents pictogrammes.

    •                                       


    • La norme EN 388 est la norme liée aux risques dits "mécaniques". Elle définit les critères de résistance du gant à l'abrasion, aux coupures, à la déchirure et à la perforation.


    •  


       


       


       


    • La norme EN 421 est la norme garantissant une protection contre les rayonnements ionisants et la contamination radioactive.

    •  


       


       


    • La norme EN 407 est la norme liée à la résistance à la chaleur et au feu des gants.

    •  


       


       






  •  


  • La norme EN 1149 est la norme liée à la protection électrostatique.

  •  








Vous pouvez retrouver toute notre gamme de gants sur notre site web.
Si vous souhaitez plus de renseignement, contactez notre équipe à contact@servilab.fr

Suivez l'auteur Yohann Bigolet sur

Autres articles à consulter :